La proposition relative en japonais

1. Formation de la proposition relative

La proposition subordonnée relative complète un nom sans commencer une nouvelle phrase. En français, ses caractéristiques sont les suivants :

  • On peut la supprimer sans modifier le sens global de la phrase
  • Elle est introduite par un pronom relatif (qui, que, quoi, dont, où, lequel, quiconque)
  • Le pronom relatif, appelé antécédent, remplace un nom ou un pronom de la proposition principale dans la proposition relative

Exemple : La langue passionnante dont je vous ai parlé est le japonais.

L’antécédent de la proposition subordonnée relative « dont je vous ai parlé » est « la langue passionnante « .

______________________

Contrairement au français, les pronoms relatifs (qui, que etc…) n’existent pas en japonais. La proposition relative en japonais est moins stricte qu’en français. Pour construire une proposition relative en japonais, il faut respecter les 3 règles suivantes :

  • Verbe à la forme : V-neutre
  • La proposition relative se place immédiatement devant le nom sur lequel elle porte
  • Le sujet est introduit par Ga
C’est un gâteau.
ケーキ です。
Keeki desu.
Ma mère a fait un gâteau.
はは は ケーキ を 作つくりました。
Haha wa keeki wo tsukurimashita.
[Le gâteau qu’a fait ma mère] est délicieux.
[母はは つくった ケーキ] は 美味おいしい です。
[Haha ga tsukutta keeki] wa oishii desu.

2. Exemples de propositions relatives

Ma petite sœur aime [le gâteau qu’a fait ma mère] いもうと は [母はは  つくった ケーキ] が 好き です。
Imouto wa [haha ga tsukutta keeki] ga suki desu.
[La maison où j’habite] est grande
[私わたし んでいる 家いえ] は 大おおきい です。
[Watashi ga sundeiru ie] wa ookii desu.
Il y a un chien [dans la maison où habite Madame Yamada].
[山田やまださん  んでいる 家いえ]  犬いぬ が います。
[Yamadasan ga sundeiru ie] ni inu ga imasu.
Je vais à la banque [où ma mère travaille].
[母はは はたらいている 銀行ぎんこう] に 行きます。
[Haha ga hataraiteiru ginkou] ni ikimasu.

La proposition relative en japonais

はは はたらいている 銀行ぎんこう に 行きます。

8 Commentaires

  1. JEAN-MARC delprat octobre 24, 2017

    n’y a t-il pas une erreur dans le placement des crochets dans la dernière phrase ?

    répondre
    • Valérie (webmaster) novembre 2, 2017

      Merci pour votre remarque Jean-Marc. En effet, j’ai corrigé la position des crochets.

      répondre
  2. Catherine Cassildé septembre 28, 2017

    Bonjour, je veux traduire une traduire une définition incluant une proposition relative. Je pense que pour le prop. rel. c’est bon mais j’ai du mal à articuler autour le sujet (ouragan) et le COI (cyclone) de la prop. principale. Peut-être ma tentative de traduction est-elle trop littérale. Pouvez vous m’aider ?
    Un ouragan est un cyclone de l’Atlantique Nord dont la vitesse des vents dépasse les 117 km/h.
    きたたいせいようのせんぷのふうそくが117km/hをこえる(は?)ハリケーンです。

    répondre
    • Valérie (webmaster) octobre 12, 2017

      Bonjour Catherine,

      Je vous propose cette traduction :

      サイクロン は、風速(ふうそく)117km/h を 超える(こえる) 北大西洋(きたたいせいよう) の ハリケーン の こと です。

      répondre
      • Catherine octobre 16, 2017

        Merci beaucoup Valérie. Cette construction me semble plus simple que ma proposition. Par contre, je ne comprends pas のことaprès un nom. Sur wikipédia notamment j’ai trouvé beaucoup d’exemples d’usages de こと mais je ne saisis pas bien le sens général (chose ? à propos de ?) ou s’il y a une règle. Avez-vous une astuce pour savoir quand l’utiliser ?

        répondre
  3. Ooki juin 21, 2017

    Ok d’accord je vois.
    merci pour votre réponse

    répondre
  4. Ooki juin 21, 2017

    Dans le deuxième exemple des propositions relatives peut on remplacer [Watashi ga sundeiru ie] par Watashi ga ie ni sundeiru ?
    Cela est il correct ?

    répondre
    • Valérie (webmaster) octobre 12, 2017

      Bonjour Ooki,

      « Watashi ga ie ni sundeiru » n’est pas correct car le principe de la proposition relative en japonais consiste à inverser le nom et le verbe, sans mettre de particule. -> « sundeiru ie ».

      Watashi ga kohi wo nomimasu. [Je vois du café.]
      Watashi ga nomu kohi wa cappucino desu. [Le café que je bois est du cappucino.]

      « wo nomimasu » : je bois du café, « nomu kohi » : le café que je bois.

      répondre

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :